Voilà qu'on reparle de Rockbox, ce firmware alternatif remplaçant celui fourni d'origine sur certains modèles de lecteurs MP3. Bien qu'utilisables pour tout le monde et offrant des fonctionnalités sympas, son point fort reste son accessibilité pour les déficients visuels, puisqu'il peut être vocalisé.

En cemoment, on reparle de lui car certains lecteurs mp3 disponibles dans le commerce peuvent être rendus accessibles. Il s'agit du Sansa Fuze (attention pas le Fuze+), le Sansa Clipp et le Sansa Clipp+. Malheureusement, le temps que les développeurs de Rockbox adaptent celui-ci aux lecteurs du commerce, ils arrivent déjà en fin de vie. Alors, dépâchez-vous d'en acquérir un!

Pour ma part, j'ai acheté un Clipp+. Vraiment très petit, il possède tout de même 8 go de mémoire embarquée et on peut étendre celle-ci avec des cartes MicroSdHc jusqu'à 32 go. Pour à peine plus de 60 euros, on a un lecteur parfaitement accessible! Pourquoi se priver franchement? Bien qu'étant devenu un fan d'iPhone, je n'aime pas du tout iTunes. J'aime les balladeurs MP3 à l'ancienne, dans lesquels je peux charger mes contenus audio via l'explorateur Windows. Depuis le début ou presque, j'ai toujours aimé le concept Rockbox et si le coeur vous en dit, je vous suggère de faire une recherche sur le site pour regarder mes précédents posts à ce sujet. En tout cas, si vous souhaitez acquérir un lecteur MP3 accessible et vocal sans forcément passer par les réseaux de distribution spécialisés, cet article est fait pour vous.

Parlons du Sansa clip+ maintenant. Une fois que vous aurez déballé l'appareil enveloppé dans une boîte digne d'un coffre-fort de la CIA, vous y trouverez un minuscule petit joujou avec un clip super pratique. Ensuite, l'installation de Rockbox est assez facile, je vais essayer de vous faire un tuto clair.

Pour faire court, je dirais que Rockbox se compose de deux parties: le bootloader, le composant logiciel qui va faire en sorte que Rockbox démarre en lieu et place du firmware original du lecteur et Rockbox lui-même. Pour le cas qui nous occupe, le bootloader est une modification (patchage) du firmware original. Une fois cette modification effectuée, vous pourrez non seulement démarrer rockbox (par défaut) mais également exécuter le firmware d'origine si vous le souhaitez. L'installation du bootloader n'est à faire qu'une fois sauf en cas de mise à jour de celui-ci.

On peut installer ce bootloader en ligne de commande par le biais d'un exécutable fourni par les développeurs de Rockbox mais c'est fastidieux, ou utiliser un logiciel qui fait tout pour vous depuis l'installation du bootloader jusqu'à la création du fichier de vocalisation et des fichiers d'annonces dossiers/fichiers éventuels. C'est sur cette dernière méthode qu'on va se concentrer.

N'ayant pas de Fuze pour tester, je remercie Desertix, membre de la liste [RockboxFR qui a posté un tuto concernant ce lecteur. Avec son accord, je vais donc m'inspirer de ses indications concernant le Fuze.

Pré-requis

Commençons par télécharger les fichiers nécessaires à la réalisation du bazar:

Pour d'éventuelles mises à jour de ces fichiers, consultez la page de RockboxUtility et la page des firmwares.

Préparation

Si vous avez essayé de brancher votre lecteur en USB sur votre pc et qu'il n'est pas visible dans l'explorateur, il va falloir certainement le passer en mode MSC. Pour cela, vous avez deux méthodes:

La première méthode est à mon avis la plus efficace à long terme mais nécessite une paire d'yeux. Allumez votre lecteur et à partir du menu principal, rendez-vous dans Réglages, Paramètres système puis mode USB et choisissez MSC. Cette méthode a pour avantage de fixer ce réglage de façon permanente. Tant que vous êtes dans ce menu, profitez-en pour faire vérifier la version de votre appareil si vous possédez un Fuze (v1 ou v2) en allant dans paramètres systèm puis Information. [1]

Si vous n'avez personne pour vous aider, il existe un moyen de forcer le mode MSC de façon temporaire, sans passer par les réglages, mais il faudra renouveler l'opération quand vous voudrez mettre à jour Rockbox ou accéder à la structure normale de vos dossiers. Pour un Sansa Clipp+, branchez le câble USB à votre lecteur et, tout en connectant l'autre extrémité du câble à votre PC, maintenez la touche centrale du pavé directionnell (select) enfoncée et relâchez-la environ 2 secondes après avoir branché le câble. Pour le Sansa Fuze, faites la même chose mais en utilisant le bouton retour (rewin).

Avec l'une ou l'autre de ces méthodes, votre lecteur devrait maintenant apparaître dans votre système de fichiers. Si tel est le cas, notez la lettre de lecteur qui lui est associé, nous allons en avoir besoin.

Un petit mot sur le logiciel RockboxUtility. Ce programme est écrit en QT et bien que l'auteur ait vraiment fait de son mieux pour le rendre accessible, le curseur JAWS est inutilisable dans le programme et ne comptez pas trop sur votre afficheur Braille pour vous aider beaucoup. Ceci étant dit, le programme reste très accessible au clavier et à la synthèse.

  1. Créez un dossier RockboxInstall dans mes documents
  2. Validez sur le fichier RockboxUtility-v1.2.8.zip préalablement téléchargé et copier le fichier RockboxUtility.exe qui s'y trouve dans le dossier RockboxInstall;
  3. Validez sur le fichier clipplus01.02.15.zip préalablement téléchargé et copier le fichier clppa.bin qui s'y trouve dans le dossier RockboxInstall. Juste celui-là, pas les autres. Pour le Fuze, faites de même en ouvrant l'archive correspondant à votre version et copiez juste le fichier fuzea.bin pour un V1 et fuzpa.bin pour un V2;
  4. Rendez-vous dans votre dossier RockboxInstall et exécutez RockboxUtility.exe;
  5. Le programme va vous avertir qu'il s'agit d'une nouvelle installation et que la fenêtre de configuration va s'ouvrir;
  6. Dans la boîte de dialogue qui suit, vous allez pouvoir choisir votre lecteur. Vous pouvez directement faire TAB jusqu'au bouton "autodétection pour que le programme tente de le trouver tout seul mais ça n'a pas marché chez moi. Dans ce cas, tapez la lettre associée à votre lecteur (f: par exemple) ou cliquez sur "Parcourir";
  7. Dans cette même fenêtre, tabulez jusqu'à l'arborescence pour sélectionner votre lecteur audio. Naviguez avec les flèches jusqu'à Sandisk, ouvrez la section avec flèche droite et choisissez "sansa clip+ (stable)", "Sansa Fuze (stable" ou "Sansa Fuze V2 (stable)" si vous avez un V2. Enfin, validez sur OK;
  8. Une fois revenus dans la fenêtre principale, validez sur le bouton "installation complète". Ceci aura pour effet d'installer tout d'un coup, le bootloader puis rockbox;
  9. Une fenêtre vous demandera de confirmer votre choix, validez sur OK;
  10. Comme vous l'indique la fenêtre suivante, l'installation du bootloader a besoin du firmware d'origine de l'appareil pour fonctionner. Souvenez-vous, nous l'avons téléchargé tout à l'heure. Après avoir confirmé par OK, un dialogue d'ouverture de fichiers classique s'affiche pour vous permettre de sélectionner le fichier .bin situé dans votre dossier RockboxInstall, situé dans "mes documents;
  11. L'installation commence et devrait annoncer toute une suite de chiffres indiquant qu'il travaille. Vous pouvez utiliser la touche de tabulation ou les flèches dans ce dialogue pour essayer de connaître les différentes étapes du processus;
  12. Au bout de quelques instants, RockboxUtility arrive à l'étape "installation de thèmes". Ces thèmes n'étant utiles que pour ceux qui ont un restant visuel, vous pouvez ignorer ceci en choisissant le bouton "Annuler".

Voilà. L'installation de rockbox est terminée sur votre appareil. Elle se trouve dans un dossier .rockbox situé à la racine de votre lecteur MP3. mais attention, rien n'est encore vocalisé pour l'instant, il va falloir télécharger ou créer un fichier de voix.

Téléchargement d'un fichier de voix

RockboxUtility vous permet de télécharger des fichiers de voix pour votre nouvelles installation de Rockbox mais seulement en anglais. Ceci dit, il vous offre également la possibilité d'en créer vous-mêmes si vous disposez d'une synthèse compatible SAPI sur votre ordinateur, mais nous allons voir cela plus loin. Basiquement, un fichier voix (.voice) est un fichier compressé contenant une suite de phrases préenrgistrées, qui doit être créé en fonction de la langue utilisée. Ce fichier va s'installer, sur votre lecteur, dans le dossier .rockbox\langs et devra porter le même nom que le fichier de langue utilisé. Par exemple, le fichier de langue français s'appelle francais.lng. Le fichier de voix associé devra donc s'appeler francais.voice.

Si vous n'avez pas de quoi créer votre fichier voix, je vous propose d'en télécharger un, créé à l'aide de la voix de Nuance Virginie. Cliquez ici pour un fichier .voice au débit relativement rapide et un autre fichier .voice au débit plus lent. Je rappelle que pour fonctionner, le fichier doit s'appeler Francais.voice et doit être placé dans le sous-dossier .rockbox\langs sur votre lecteur Mp3.

Par défaut, Rockbox démarre en anglais. Pour que l'affichage et la vocalisation se fasse automatiquement en français, je vous propose de télécharger un fichier de paramètres préconfiguré pour le clipp+. Le fichier config.cfg doit être Copié à la racine de votre dossier .rockbox. Bien que je trouve cela plutôt étrange, il paraît que les fichiers de voix et de configuration ci-dessus ne fonctionneraient pas avec le Fuze. Dans ce cas, voici un fichier de voix ainsi qu'un fichier de configuration qui fonctionnent avec le Fuze.

Création d'un fichier de voix personnalisé

Si les fichiers de voix ci-dessus ne vous conviennent pas parce que trop lent, trop rapide ou encore parce que vous souhaitez entendre une autre voix, RockboxUtility permet de vous créer les vôtre. Il suffit pour cela de disposer d'une synthèse compatible SAPI5 sur votre machine. Les bonnes synthèses sont malheureusement toutes payantes. La synthèse ESpeak, téléchargeable ici pour Windows n'est pas terrible mais a l'avantage d'être gratuite et de consommer très peu de resources. Il y a bien aussi la version de Virginie fournie par Microsoft qui tourne en SAPI 5, et qu'on aurait seulement le droit d'utiliser avec Autoroute express mais je ne suis pas sûr de sa légalité... Je ne suis responsable de rien votre honneur, ce site est purement informatif!

Bref. Voici comment créer un fichier .voice à l'aide de RockboxUtility.

  1. Commencez par installer l'une des synthèses ci-dessus, vérifiez qu'elle apparaît dans la liste des synthèses vocales de Windows et qu'elle s'exécute correctement;
  2. Si ce n'est pas déjà fait, branchez votre lecteur fraîchement "rockboxisé";
  3. Ouvrez le programme RockboxUtility;
  4. Une fois dans la fenêtre principale, faites Alt+S pour accéder au menu "actions";
  5. Avec les flèches ou la lettre A, naviguez jusqu'à "accessibilité" puis validez;
  6. Choisissez "créer le fichier de voix";
  7. Vous vous trouvez dans l'onglet correspondant. Dans la liste déroulante sur laquelle le curseur se trouve, choisissez Français. C'est la langue du futur fichier voix. Attention, Pour pouvoir modifier le choix, il faut faire la combinaison de touches Alt+Flèche bas pour ouvrir la zone de liste et faire Entrée sur l'élément choisi. Notez au passage qu'il en va de même pour toutes les listes déroulantes du programme;
  8. Maintenant, faites tabulation et validez sur le bouton "paramètres de génération modifier";
  9. Dans la liste déroulante intitulée "moteur TTS", choisissez "SAPI TTS Engine";
  10. Une fois ce choix fait, faites Tab et validez le bouton "configurer le moteur TTS";
  11. Dans l'écran suivant, choisissez Français;
  12. Dans la liste déroulante qui suit, choisissez la voix que vous souhaitez utiliser pour la génération du fichier. Notez que comme nous avons sélectionné "français" dans la liste précédente, seules les voix françaises sont disponibles. Si rien n'apparaît, validez sur le bouton "raffraîchir";
  13. Dans la zone de sélection numérique suivante "vitesse", tapez le débit souhaité pour le fichier à générer. les valeurs vont de -10 à 10. Pour vous donner une idée, il me semble que mon fichier rapide a été généré à 4 et le fichier lent à -1;
  14. Faites Tab et validez sur OK;
  15. Revenus dans l'écran précédent, faites TAB et validez sur le bouton "tester le moteur TTS". Si le débit ne vous convient pas, revenez dans la configuration TTS et ajustez-le en conséquence. Si le test ne produit aucun son, il y a certainement un souci avec votre synthèse et il est fort probable que le fichier voix ne puisse être généré;
  16. Si vous êtes satisfaits des réglages, validez sur le bouton OK;
  17. Vous voilà revenus à l'écran initial. Ignorez les paramètres d'encodage et le seuil pour Wavtrim et validez sur "installer.

Comme pendant l'installation de Rockbox, des chiffres seront énoncés et avec la touche TAB et les flèches, il vous sera possible de suivre les différentes étapes du processus. Au terme de celui-ci, un bouton "OK" apparaîtra et votre fichier voix sera directement installé sur votre lecteur.

Création des fichiers d'annonce

Les fichiers d'annonces vont faire en sorte que les fichiers et dossiers présents sur votre lecteur (morceaux de musique, livres etc) soient énoncés clairement par une synthèse vocale au lieu d'être épelés comme c'est le cas d'origine dans Rockbox. Le principe est simple: Tout comme VoiceBox+ que les anciens de Rockbox connaissent déjà, RockboxUtility va parcourir, de façon récursive ou non vos dossiers et générer pour chacun d'eux un fichier .TALK portant le même nom que le fichier à vocaliser. Ce .talk est en fait un fichier son qui contient le nom de votre fichier ou dossier d'origine, prononcé par la synthèse avec laquelle vous aurez choisi de générer celui-ci... bon en fait, maintenant que je relis ca, c'est pas si simple que ça... lol Bref, une fois ces fichiers d'annonces générés, à chaque fois que Rockbox passera sur un fichier ou dossier auquel est associé un .talk, le nom sera clairement prononcé.

  1. Connectez votre lecteur au pc si ce n'est pas déjà fait;
  2. Dans RockboxUtility, rendez-vous cette fois dans le menu "actions", validez sur "accessibilité" puis sur "Installer les fichiers d'annonce";
  3. Le curseur se place sur le champ d'édition correspondant au chemin du dossier à vocaliser. Validez sur "parcourir" et sélectionnez le dossier voulu. Ne vocalisez pas tous les dossiers du lecteur, c'est inutile, sauf si vous avez beaucoup de dossiers à traiter et que vous ne voulez pas vous les faire un par un;
  4. Si vous souhaitez vous assurer des réglages de votre synthèse, validez sur le bouton "paramètres de génération modifier". Après, c'est le même principe que pour la création de fichiers voix que nous avons vu plus haut;
  5. Ne validez pas tout de suite sur "installer". Continuez à faire TAB, Il y a encore des réglages à faire. Voici le détails des options:
    • Générer des .talk pour les fichiers: Si la case est cochée, les noms de fichiers seront prononcés;
    • Générer des fichiers .talk pour les dossiers: Même chose pour les noms de dossiers;
    • Parcours récursif: Si la case est cochée, RockboxUtility effectuera également la vocalisation dans vos sous-dossiers;
    • Suppression des extensions: Si la case est cochée, les extensions de fichiers (.mp3, .wav etc) ne seront pas prononcées;
    • Ne créer que les nouveaux fichiers de voix: Si des fichiers .talk existent déjà dans les dossiers, ils ne seront pas écrasés. Seuls les fichiers nouvellement ajoutés seront vocalisés;
  6. Une fois vos options choisies, validez sur le bouton "Installer".

Pour pouvoir bénéficier de cette vocalisation, déconnectez votre lecteur et allumez-le. Ensuite, à l'aide de rockbox, naviguez jusqu'à "Réglages", "réglages généraux", puis "interface vocale". Une fois là, mettez les options "utiliser le clip du fichier Talk" et "utiliser le clip du dossier talk" sur Oui.

Voilà. Je crois qu'on a fait le tour. Avec mon souci du détail, J'espère ne pas avoir été trop long et surtout suffisamment clair. N'hésitez pas à laisser des commentaires ici, à me suivre sur mon compte Twitter ou encore à vous abonner à la liste de discussions RockboxFR en envoyant un message vide à l'adresse rockboxfr-subscribe@nvda.fr où on se fera un plaisir de vous aider.

Notes

[1] V1 = 1.XX.XX (exemple: 1.02.28), V2 = 2.XX.XX (exemple: 2.02.28)